LES FRAIS DE PORT OFFERTS A PARTIR DE 3 BOITES DANS LE PANIER !

BLOG

Mal de ventre, et si c'était les intestins ?

Thème : Intestin
Mal de ventre, et si c'était les intestins ?

l'intestin est le siège de la sérénité. Il est aujourd'hui qualifié de second cerveau !  Les maux de ventre et douleurs au ventre sont fréquents dans les consultations aussi bien chez les adultes que chez les enfants. La flore intestinale est souvent déséquilibrée par différents facteurs provoquant douleurs et maux de ventre. Il existe des prises en charge alimentaires pour soulager les maux de ventre au quotidien. Mise au point :

L'intestin au centre de nos maux de ventre :

Notre intestin héberge une flore abondante, plus de 100 000 milliards de bactéries aussi appelée microbiote. Cette flore interagit avec nos émotions et on parle d'axe cerveau intestin. Ce paramètre est actuellement très étudié par la communauté scientifique dans la prise en charge de nombreuses pathologies : autisme, maladie d’Alzheimer, maladies métaboliques, mais aussi prise en charge de la douleur....L'intestin est  le lieu de fabrication de nombreux neuromédiateurs, comme la sérotonine dont la synthèse a lieu en grande partie dans nos intestins. Il intervient aussi sur notre immunité. Autant dire qu'une simple perturbation de cet organe peut engendrer des troubles en cascades : maux de ventre, troubles émotionnels, immunitaires, douleurs digestives, douleurs au ventre, reflux...

L'intestin est constitué d'une muqueuse très fine, constitué de cellules intestinales les entérocytes, recouverte d'un mucus et d'une flore abondante. La muqueuse intestinale est une frontière entre le milieu extérieur, la lumière intestinale et l’intérieur de l’organisme qui intervient prioritairement dans la défense de l’organisme. Elle permet de filtrer différents éléments : nutriments, toxines, toxiques, agents pathogènes. Cette muqueuse peut être agressée par différents facteurs et la bonne harmonie digestive , peut être perturbée par :

  • une alimentation trop industrialisée (trop grasse et trop sucrée) qui peut perturber l'écologie bactérienne,
  • la prise de médications : antibiotique, antiinflammatoires, anti acide...qui modifient le paysage bactérien de nos intestins,
  • le stress qui vient aussi agresser nos intestins,
  • Le sport qui peut par des micro traumatismes régulier créer des petites réactions inflammatoires,
  • une candidose digestive, symptôme d'une flore intestinale en partie détruite,
  • L'alcool en excès....

L'intestin peut alors subir une baisse de sa flore naturelle et de son mucus, laissant ainsi une muqueuse plus fragile et pouvant laisser passer des débris alimentaires ou des toxines bactériennes par les jonctions intestinales vers le système immunitaire. Une très grande partie de notre système immunitaire est localisée dans l’épithélium digestif. Il doit être capable de faire face aux
infections tout en préservant la flore intestinale. Une rupture dans ce précieux équilibre, peut altérer notre bonne santé tout comme notre digestion et provoquer des maux de ventre, maux d'intestin.

le syndrome de l'intestin irritable :

Cette pathologie multifactorielle est caractérisée par un dysfonctionnement des communications entre le système nerveux entérique et le système nerveux central (axe cerveau intestin)
à l’origine de troubles de la motricité et d’hypersensibilité viscérale. Des douleurs et un inconfort intestinal chroniques s’ajoutent aux troubles du transit (diarrhées ou accélération
du transit, constipations ou ralentissement du transit ou alternance des deux, ballonnements, météorismes).
Agir sur l’axe cerveau intestin  est une approche nouvelle qui permet d’agir sur le réseau de nociception présent lors d’une distension digestive et de maux de ventre. (SYMFLORUS® )

Mal de ventre que faire ?

Alimentation et hygiène alimentaire contre les maux de ventre :

Pour améliorer la santé digestive, il est important de surveiller le contenu de l’alimentation en limitant la consommation de graisses notamment saturées, d’augmenter l’apport en fruits et légumes (pour un bon équilibre acido basique) et par conséquent de vitamines, minéraux et anti-oxydants, de fibres et de veiller à une bonne hydratation et à une activité physique régulière mais non traumatisante. Les fibres alimentaires servent de substrat à la bonne flore et les légumes cuits seront à privilégier en cas de troubles intestinaux et autres maux d'intestin.
Cependant, il faut aussi au regard des bénéfices apportés par une bonne santé intestinale, veiller à maintenir en état, la muqueuse intestinale et son écosystème garant de l’absorption des nutriments.

Mal au ventre probiotiques : les probiotiques ou ferments lactiques contre les maux de ventre  :

La consommation régulière de probiotiques soigneusement sélectionnés peut soutenir l’intestin dans son rôle protecteur contre les germes pathogènes, mais aussi dans sa fonction immunitaire.
Une équipe de chercheurs de l’INSERM et du Chru de Lille a montré que la prise orale de Lactobacillus acidophilus un germe probiotique permettait un effet antalgique au niveau intestinal. L’administration journalière chez l’animal de cette souche a permis de réduire le seuil de la douleur au niveau du colon.

https://www.rtflash.fr/probiotiques-nouveau-traitement-douleurs-intestinales/article


LERECA®,  propose des souches soigneusement sélectionnées comme le lactobacillus acidophilus  afin de rééquilibrer les fonctions intestinales (BIOTIQUE LERECA®) et une association unique dédiée aux processus inflammatoires digestifs liés au stress (SYMFLORUS®).