Les frais de port sont offerts en France Métropolitaine à partir de 3 boites achetées. 


BLOG

Bouffées de chaleur de la femme à la ménopause

Thème : Equilibre hormonal
Bouffées de chaleur de la femme à la ménopause

La ménopause fait partie intégrante de la seconde partie de la vie féminine.  Elle est en relation étroite avec le vieillissement ovarien et la disparition du capital folliculaire. Elle est plus ou moins bien vécue d'une femme à l'autre en fonction des symptômes qui se manifestent. La ménopause est précédée d’une période de 5 ans environ appelée pré-ménopause ou péri-ménopause. Pendant cette période, les premières bouffées de chaleur, sueurs nocturnes , caractérisée par une sensation de chaleur sans avoir de fièvre, peuvent apparaitre.

 

Les traitements hormonaux substitutifs THS ont marqué un gros recul après la publication en 2002 et 2003 de deux études importantes, l’une Américaine, TheWomen’s Health Initiative (WHI) et la seconde Britannique, The Million Women Study(MWS), dans lesquelles l’intérêt de la prescription du traitement hormonal substitutif de la ménopause a été largement controversé au regard des conséquences de ces traitements.

 

De nouvelles recommandations ont pris place,  émises par l’Emea (Agence Européenne du Médicament) et par l’Afssaps afin de mieux encadrer mais aussi de restreindre,l’emploi de ces traitements. Le nombre de femmes traitées a baissé de plus de 40% entre 2002 et 2004. Aujourd'hui, beaucoup de femmes ont recours à des traitements naturels et sont à la recherche de solutions pour réduire naturellement les bouffées de chaleur.


La ménopause et pré ménopause : sont la cause des bouffées de chaleur :

 

Cette période est caractérisée par le déclin progressif de la fonction ovulatoire marqué,par une insuffisance lutéale et un état d’hyper-oestrogénie relatif. Les conséquences pathologiques qui en découlent se situent au niveau des récepteurs des stéroïdes ovariens : hyperplasie de l’endomètre utérin, polypes,mastopathies bénignes diverses. Les premières bouffées de chaleur  de la femme peuvent apparaitre à cette période et donc sans ménopause avérée. Les symptômes ressentis peuvent être: bouffée de chaleur au visage, sensation de monter de chaleur dans tous le corps, bouffée de chaleur la nuit, bouffée de chaleur le matin au réveil, sueur nocturnes...La ménopause est avérée quand on constate une absence de règle depuis 1 an.

Les bouffées de chaleur et sueurs secondaires sont présentes chez 75% des femmes et persistent chez 25%à 50% d’entre elles, plus de cinq ans après le début de la ménopause.

 

Il ne faut pas oublier les symptômes émotionnels et psychologiques associés à cette période et à l'incidence des bouffées de chaleur comme la fatigue, l’irritabilité,les insomnies, la baisse de libido liée à l'inconfort que provoque ces fortes chaleurs ressentis ...


Comment Réduire les bouffées de chaleur si invalidantes naturellement :


Misez sur la phytothérapie et la sauge, verveine odorante et camomille romaine :


La phytothérapie est une source exceptionnelle d'actifs qui peuvent aider les femmes à réduire les sueurs nocturnes, et diminuer l'intensité et la fréquence des bouffées de chaleur.

la plante par excellence de la femme est la sauge officinale.

la sauge contribue au confort et au bien être de la ménopause et aide à diminuer les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur.La sauge lutte efficacement contre les états congestifs et aidera aussi les sensations de douleurs mammaires, fréquentes en pré menopause et ménopause. Elle contient de l'acide rosmarinique, des flavonoïdes et saponine. La plante anti sudorale par excellence. Chez LERECA dans sa formule pour l'équilibre hormonal féminin, la sauge est associée  avec la Verveine odorante et la camomille romaine qui agiront en douceur sur le contexte émotionnel et la fatigue. La vitamine D est un apport idéal en cette période ou la prévention du capital osseux est essentiel pour lutter contre les décalcifications du squelette.


                                                          LERECE FEMINITE+VIT D


Soutenez le travail du foie et des intestins :


A cette période encore plus que le reste du temps, il est important de libérer le foie et les intestins des toxines et déchets qui s'y accumulent et peuvent majorer les bouffées de chaleur la nuit par encombrement des émonctoires; la formule idéale

 DETOXELLA


Enfin conseil avisé : ne diner pas trop lourd et trop tard le soir et hydratez vous bien en journée !