LES FRAIS DE PORT OFFERTS A PARTIR DE 3 BOITES DANS LE PANIER !
Tel : 01 48 69 18 43 Contact Menu
Le spécialiste de l'équilibre acide base
Mon panier 0 article(s)
Tous les produits de A à Z >
02 mai 2021 | LERECA

Trouble du sommeil et surpoids

Thème : Retrouvez un sommeil de qualité naturellement Lereca

Un trouble du sommeil peut occasionner un risque important de surpoids. Explications  :

L'alternance jour et nuit intervient sur la qualité de notre sommeil mais aussi sur les prises alimentaires, les sécrétions hormonales comme le cortisol et l'insuline, sur la pression artérielle, la température du corps, les sensations de faim...

Tous ces rythmes biologiques sont directement liés et synchronisés par la lumière et l'obscurité et leur alternance.

Notre horloge biologique adresse des signaux aux horloges périphériques des organes comme le pancréas, le foie, l'estomac...Une horloge perturbée et rien ne va plus !

On sait déjà que la désynchronisation momentanée de nos rythmes circadiens (alternance jour et nuit) se manifeste par une sensation de faim augmentée, une mauvaise synthèse des lipides et une diminution de la tolérance au glucose.Le travail de nuit, le travail posté, sont des rythmes favorables à la prise de poids et la désynchronisation.

D'autre part, les prises alimentaires anarchiques et le grignotage provoquent des troubles de nos horloges biologiques.Il faut éviter de grignoter à toutes heures et surtout ne pas manger la nuit.

Quels effets le manque de sommeil provoquent sur le poids ?

La privation de sommeil occasionne des troubles alimentaires et des prises alimentaires plus fréquentes notamment en soirée. Les personnes qui ont des difficultés à dormir le soir, subissent une désynchronisation entrainant des perturbations métaboliques; Les prises alimentaires caloriques le soir sont associées à un risque cardio vasculaire et métabolique délétères. Il a été montré que les individus qui mangent riche le soir ont un risque plus important de développer des maladies métaboliques et notamment la stéatose hépatique ou maladie dite du foie gras.

Le temps de sommeil impacte le poids :

Dormir 6 heures ou moins de 6 heures ce qui concerne plus de 35 % de la population augmente de près de 50 %  le risque d'obésité chez l'adulte, mais aussi chez l'enfant.

A l'inverse, chaque heure de sommeil supplémentaire, fait diminuer ce risque de 20% !

Alors, mieux dormir pour perdre du poids ?

La qualité du sommeil et la qualité des rythmes biologiques sont déterminants pour ne pas prendre un excès de poids.

En effet, les troubles du sommeil et un mauvais sommeil induisent des perturbations hormonales : augmentation de la ghréline qui augmente l'appétit et diminution de la leptine qui diminue l'appétit. On assiste aussi à une augmentation du cortisol qui favorise la résistance à l'insuline et épuise le pancréas en cas de trouble du sommeil.

Les scientifiques ont également démontré que les régimes suivis en période de mauvaise qualité de sommeil induisaient essentiellement des pertes musculaires.

Que faire pour mieux dormir et perdre du poids facilement ?

Des plantes pour aider la qualité du sommeil :

En cas de trouble du sommeil, on privilégie les plantes à visée calmantes et relaxantes pour retrouver un sommeil de qualité.

La passiflore agit sur la qualité du sommeil et a une action relaxante. Cette liane originaire d’Amérique du Sud contient des alcaloïdes dont le principal est l'harmane et des flavonoides comme lachrysine aux propriétés neurotropes.La Bergamote, hybride entre l'orange et le pamplemousse, possède des actifs qui aident la production naturelle de l'hormone du sommeil : la mélatonine. Elle aide à lutter contre le trouble du sommeil.

Des minéraux et oligo éléments

Le magnésium agit favorablement sur les états de stress et aide à mieux lutter contre les états anxieux. Il favorise un sommeil de qualité.

Le zinc qui participe au bon fonctionnement du système nerveux.

JE DECOUVRE SEROTOZEN

Alimentation et sommeil :

Pour mieux dormir et lutter contre le trouble du sommeil chronique,  il est impératif d'adapter ses rythmes alimentaires et de ne pas surcharger le repas du soir.

On évite les repas trop riches et trop gras le soir.

On évite l'alcool et les excitants : café, thé...

Alors si vous souffrez de surpoids, si vous entamez un régime, si vous souhaitez maintenir un poids de forme...rappelez vous que qui dort dine !





En savoir plus sur
l'indice PRAL
Découvrez nos points de vente / pharmacies partenaires