LES FRAIS DE PORT OFFERTS A PARTIR DE 3 BOITES DANS LE PANIER !


BLOG

Alcool et carences fréquentes en vitamines B et magnésium

Thème : Micronutrition Nutrition et santé
Alcool et carences fréquentes en vitamines B et magnésium

Selon les critères de l’Association américaine de psychiatrie, dans les pays européens et en Amérique du Nord, on estime à 10% environ des hommes et
5% des femmes qui souffrent d’une dépendance à l’alcool. Les jeunes ne sont pas épargnés par ces dépendances.

L’alcoolisme affecte l’ensemble de l’organisme et aboutit à de nombreuses maladies. L'alcool est  un facteur de risque d’accidents vasculaires cérébraux, de diabète, d’hypertension, de cancers digestifs…

Effet de l'alcool sur le cerveau :

Le cerveau est fortement altéré par les prises régulières d'alcool qui passe en quelques minutes de l’intestin à la voie sanguine et au cerveau, perturbant le fonctionnement normal neuronal.

La prise régulière d’alcool aboutit à des carences vitaminiques notamment en vitamines B1 et PP (B3), B6, B12. Ces vitamines du groupe B sont indispensables aux neurones et au métabolisme des glucides. Elles interviennent sur la respiration cellulaire et leur carence provoque une dégénérescence et une destruction définitive des neurones aboutissant à une diminution des capacités intellectuelles de l’individu pouvant aller jusqu’à la démence. En France, les démences liées à l’alcool sont la troisième cause des hospitalisations pour démences.
Elles sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes. L’alcool est un bien culturel et l’alcoolisme français est très souvent une conduite portée par la vie sociale. La jeunesse n’est pas
épargnée et 10% des 17-30 ans seraient victimes d’ivresses répétées (plus de 10 fois/an).

Foie alcool, des altérations importantes :

Une des premières causes de  maladie du foie est la consommation d’alcool, et l’apparition de cirrhose du foie la conséquence principale. la cirrhose est liée à une forte inflammation du foie et l'apparition d'une fibrose du foie à l'origine de la cirrhose hépatique. 

Le foie participe à la synthèse, au stockage et à la transformation de toutes les molécules (glucides, protéines, vitamines et lipides). Il intervient dans le maintien de leurs concentrations plasmatiques
jouant un rôle fondamental dans l’équilibre de l’organisme. La prise excessive d'alcool peut également entrainer une maladie du foie gras ou stéatose hépatique, c'est à dire une accumulation de graisse dans le foie. Chez les alcooliques la surconsommation d'alcool entraine une carence importante vitamines B1 et B6 très utilisées par le foie.

Il est conseillé d'apporter ces vitamines en cas de fortes consommations d'alcool, pour limiter l'impact de l'alcool sur les circuits neuronaux et pour le soutien du foie. La formule MAGNESIUM MALATE contient ces vitamines B mais aussi du malate de citrulline et du magnésium. Suppléments importants lors de fortes consommations d'alcool pour limiter l'impact de l'ammoniac sur le foie.

La libération d’ammoniac se fait dans l'hépatocyte, cellule du foie sous l'action d'enzymes. Il est transformé en urée dans le foie, urée ensuite facilement éliminée par les urines. La prise en charge acido-basique revêt donc un rôle majeur pour faciliter le travail du foie et des reins. MAGNESIUM MALATE LERECA® est un apport important dans ce contexte par ses apports adaptés aux besoins de l'organisme mais aussi à la prise en charge de l'anxiété et du stress.

Magnésium et alcool :

La consommation importante d'alcool entraine des pertes urinaires de Magnésium qui se couple généralement à une insuffisance d'apport alimentaire (Durlach 1988). Une complémentation en MAGNESIUM est importante chez les personnes qui surconsomme ou ont surconsommé de l'alcool. Le Magnésium intervient de manière prépondérante dans notre organisme et permet de réduire la fatigue, participe au métabolisme énergétique, à l'équilibre électrolytique, contribue au fonctionnement normal du système nerveux ... MAGNESIUM MALATE LERECA®

La lutte contre la dépendance, doit être un enjeu de santé publique pour éviter l'impact de cette alcoolisation sur l'organisme. En cas de consommation excessive d'alcool il est essentiel de consulter un spécialiste.