FRAIS DE PORT OFFERT A PARTIR DE 3 BOITES ACHETEES !


BLOG

Infarctus du myocarde, les femmes en sont plus fréquemment victimes que les hommes

Thème : Micronutrition Nutrition et santé
Infarctus du myocarde,  les femmes en sont plus fréquemment victimes que les hommes

Nous profitons d'octobre rose, pour souligner que la prévention en matière de santé et de maladies de civilisation passe aussi par l'alimentation, et l'hygiène de vie. les femmes sont ce mois ci sensibilisées au risque de cancer du sein et à la prévention. Le tabac et l'alcool, la sédentarité... étant des facteurs favorisant un grand nombre de maladies comme le cancer, mais aussi les problèmes cardio-vasculaires  abordés ici. En effet, chez les femmes, les accidents cardiovasculaires sont huit fois plus mortels  que chez les hommes et concernent des femmes de tout âge.

Chez les femmes, il est important d'améliorer cette prévention et la prise en charge. En effet, beaucoup d'idées reçues font penser que les femmes sont moins touchées que les hommes par les maladies cardiaques.

Pourtant depuis les deux dernières décennies, les infarctus du myocarde des femmes ont triplé et notamment chez les femmes jeunes et en définitive, les maladies cardiaques tuent davantage de femmes que d'hommes.

les symptomes de l'infarctus chez la femme peuvent passer plus facilement inaperçus.

Les femmes ont des  artères plus petites et les douleurs habituelles et précédant l'infarctus sont souvent moins parlantes. Très souvent, les douleurs de la poitrine et dans le bras gauche sont inexistantes et c'est plutôt le système digestif qui est douloureux en cas d'infarctus. C'est pour cette raison que les malades tardent souvent à joindre un service d'urgence. Les femmes sont aussi bien moins résistantes après un infarctus que les hommes.

Facteurs favorisant les maladies cardiaques et l'infarctus chez les femmes :

Si les femmes rejoignent les hommes en matière de maladies cardiaques et d'infarctus du myocarde, c'est que le mode de vie à beaucoup changé en quelques décennies. Le tabagisme est souvent féminin. La France compte plus de 16 millions de fumeurs, et concerne 46% des femmes entre 20 et 25 ans et 28 % de l'ensemble des fumeurs sont des fumeuses ! La sédentarité est un facteur de risque également. Les femmes selon l'étude Esteban, sont plus sédentaires que les hommes et la sédentarité concernent 22% des Françaises.

Le stress, est aussi un facteur à prendre en compte dans les maladies du cœur. Les femmes doivent gérer très souvent de front responsabilités professionnelles et vie de familles, ce qui peut être lourds et stressant.  Enfin le contexte hormonal et les contraceptifs avec œstrogènes sont aussi un risque supplémentaire pour les femmes (maladies veineuses et risque embolique accru).  la vigilance est de mise chez les fumeuses !

Prévention active et surveillance :

Il est important de s'attarder sur les conseils de prévention en matière de santé cardiaque :

L'activité physique est importante et est reconnue en matière de prévention du risque. L'Oms conseille de faire 10 000 pas par jour !Une bonne raison de laisser sa voiture au garage pour les petits trajets ou de reprendre une activité physique.

Alimentation au premier plan. L'alimentation est importante et les apports en fruits et légumes de saison sont essentiels pour la santé en apportant fibres, antioxydant et vitamines et en participant à un bon équilibre acido basique. On ne saurait que vous recommander de manger équilibré, de limiter les sucres, le sel et les mauvaises graisses et de prendre soin de votre assiette.

Le tabac est à proscrire bien évidemment !

la complémentation idéale du cœur en micronutrition : LERECA CO ENZYME Q10

Le cœur est un organe qui a besoin d'énergie pour bien fonctionner. La co enzyme Q10 est aussi appelée «ubiquinone».

Elle a été découverte en 1955 par des scientifiques qui ont mis en évidence sa présence dans toutes les cellules et notamment au sein des mitochondries, nos centrales énergétiques cellulaire. Elle est donc indispensable pour produire de l’énergie. C’est un antioxydant liposoluble qui permet la protection des LDL contre les radicaux libres et l’augmentation du HDL. Elle est donc bénéfique pour protéger contre le cholestérol oxydé et dans le cadre de la protection cellulaire.
Elle permet d’abaisser le taux d’apolipoprotéines. Une diminution de la disponibilité de la co-enzyme Q10 peut entraîner une altération de la membrane cellulaire avec des dommages conséquents pour la cellule.
Des études cliniques ont démontré l'efficacité de la coenzyme Q10, comme adjuvant dans les maladies cardiovasculaires, neurodégénératives et mitochondriales.
LERECA® Co-EnzymeQ10+Vit B6