FRAIS DE PORT OFFERT A PARTIR DE 3 BOITES ACHETEES !


BLOG

VITAMINE D : fatigue de l'adolescent attention au déficit !

Thème : Immunité système immunitaire
VITAMINE D : fatigue de l'adolescent attention au déficit !

Le nombre d'études scientifiques sur les bienfaits de la vitamine D  a fortement augmenté ces dernières années. la vitamine D a été plébiscitée pour son action immunitaire dans l'épidémie de Covid 19. Les résultats de travaux ont démontré son efficacité en prévention et en début de pathologie de Covid 19. Les adolescents comme de nombreux adultes en France, ont des taux souvent faibles de vitamine D. Ils seraient un tiers à en manquer. 

Quelle dose de vitamine D ?

Le statut en vitamine D optimal soulève encore de nombreuses discussions chez les experts. Cependant, tous s'accordent pour dire que l'insuffisance en vitamine D est trop fréquente dans la population générale. Les adolescents ne sont pas épargnés. Contrairement aux autres vitamines, la vitamine D a une origine endogène et exogène. La vitamine D est apportée à 80% (le cholécalciférol ou vitamine D3) par la synthèse cutanée en exposant la peau aux rayons UVB. C'est pour cette raison qu'elle est baptisée "vitamine du soleil". Une partie est apportée par l'alimentation d'origine animale (vitamine D3 - cholécalciférol) et végétale (vitamine D2 ergocalciférol). 

A nos latitudes, et pendant une bonne moitié de l'année ces UVB ne sont pas présents. Même si les doses pharmacologiques sur prescription médicale sont disponibles, les compléments alimentaires et les aliments enrichis en vitamine D sont les bienvenus pour améliorer le statut vitaminique quotidien de la population.

Fatigue adolescents, troubles de la minéralisation, faiblesse immunitaire...

Plusieurs études évaluant le statut en vitamine D chez les adolescents ont montré qu'un tiers d'entre eux sont concernés par un déficit en vitamine D, notamment en fin d'hiver. Les recommandations pendant toute la croissance sont de 400 à 800 UI / jour. Ces doses peuvent être augmentées dans les populations à risque :  peaux noires, obèses, végans. La carence en vitamine D chez l'adolescent, peut entrainer une fatigue, une baisse de l'immunité, des troubles de la minéralisation pouvant avoir des conséquences à l'âge adulte et en vieillissant (ostéoporose, risque de fractures...). 

L'alimentation quotidienne n'apporte que peu de vitamine D. La synthèse cutanée liée aux expositions solaires est la principale source d'apport. Les adolescents ont souvent des apports alimentaires faibles et cumulent souvent de faibles expositions au soleil. 

Afin de renforcer l'immunité des plus jeunes, la vitamine D est un choix à privilégier. 

la relation entre vitamine D et susceptibilité aux infections est connue depuis plus d'un siècle. Les médecins prescrivaient déjà de l'huile de foie de morue très riche en vitamine D, chez les tuberculeux et chez les enfants pour la croissance. Cette efficacité immunitaire de la vitamine D  a aujourd'hui été démontrée et son mécanisme est mieux connu.

La vitamine D augmente l'activité des macrophages contre les agents infectieux et module la production de cytokines pro inflammatoires et anti-inflammatoires par les cellules immunitaires. Cependant, ces actions bénéfiques ne sont possibles que si la concentration en vitamine D (25 (oh)D) dans le milieu cellulaire est suffisante. 

Des études ont d'ailleurs montré une relation étroite entre le statut en vitamine D et la gravité des pathologies infectieuses saisonnières (grippe notamment). Un risque plus faible d'infections virales respiratoires durant l'hiver a été constaté avec un statut en vitamine D égal ou supérieur à 38Ng/ml, sachant que le seuil minimum doit être de 25 ng/ml. Ce seuil minimum est rarement atteint dans la population et les carences en vitamine D sont très fréquentes. 

Je me procure ma cure de vitamine D3 pour toute la famille (pack éco disponible) (enfant et adulte)