LES FRAIS DE PORT OFFERTS A PARTIR DE 3 BOITES DANS LE PANIER !

BLOG

Colon Irritable troubles fonctionnels intestinaux

Thème : Intestin
Colon Irritable troubles fonctionnels intestinaux

Le syndrome du colon irritable, la médecine en parle souvent même si les causes ne sont pas clairement définies. Le colon irritable, ou syndrome du colon irritable, ou syndrome  de l'intestin irritable (SII) est fréquent dans la population. Il s'agit d'une colopathie fonctionnelle qui touche environ 5% de la population en France. Cependant et même si les facteurs déclenchants peuvent être individuels, les manifestations sont communes à l'ensemble des patients :

- présence de gaz intestinaux,

- diarrhée,

- constipations,

- douleurs, crampes digestives...

Parmi les facteurs déclenchants les troubles fonctionnels intestinaux comme le colon irritable, on suspecte les gastro entérites dans leurs formes sévères. L'inflammation provoquée par l'infection va stimuler les fibres nerveuses de la paroi du colon et provoquer des douleurs.

Des facteurs psychologiques et notamment le stress augmentent les poussées dans le colon irritable.

Colon irritable alimentation :

Les sujets concernés par cette colopathie du "colon enflammé" le savent bien. Certains aliments sont déclencheurs dans les symptômes. 70% des sujets qui souffrent de troubles intestinaux associent leurs symptômes à l'alimentation. C'est pour cette raison, que des modifications alimentaires aident à mieux le gérer. La première chose est d'essayer de déterminer les aliments qui provoquent des troubles afin d'en limiter la consommation. Souvent, les produits laitiers, et les aliments riche en gluten sont communs à de nombreux sujets dans le déclenchement de symptômes du colon irritable. Il est important de les limiter voir de les exclure momentanément. Certaines légumineuses également : haricots secs, fèves...peuvent poser problème quand on souffre d'irritabilité du colon. Les sucres et édulcorants et notamment ceux des boissons industrielles, confiserie...par le côté fermentescible majorent généralement le problème de spasme du colon. Préférez la cuisine maison aux aliments industrialisés et transformés.

Alimentation acido basique et colon irritable:

Dans ce syndrome de l'intestin irritable ou colon irritable, une acidité de l'organisme provoque plus d'inflammation et majore les problématiques digestives. Il est déjà important de contrôler son PH à l'aide de Papiers spéciaux à PH urinaire , afin d'évaluer le fonctionnement de son organisme. Si l'intestin est trop acide en dessous de 6,8 la flore intestinale en subit les conséquences et la muqueuse est davantage irritée.

Une diète en bon équilibre acido basique est essentielle. Limitez les viandes et fromages très acides, limitez le sucre, augmentez les aliments alcalinisants et vérifier l'indice de PRAL des aliments pour respectez un apport alcalin suffisant dans votre journée.

Connaitre l'indice de PRAL des aliments.

Drainez votre organisme pour limiter les déchets :

la journée commencera avec un grand verre d'eau, pour une bonne hydratation mais aussi pour les déchets qui favorisent les inflammations; Nous conseillerons aussi une cure de LERECA EMONCTOIRES au moins deux fois par an. Certaines eaux sont riches en bicarbonates  aideront à modifier votre pH (Vichy celestin, Vichy st Yorre, Badoit...).

Les fruits et légumes étant alcalinisants, ils seront à privilégier dans vos repas en fonction de votre tolérance. Les crudités seront évitées en phase inflammatoires si elles provoquent des réactions intestinales. Les aliments cuits étant généralement mieux tolérés. De plus de leur pouvoir alcalins, les végétaux,  apportent des fibres qui permettent d'augmenter le volume du bol fécal de manière à ce que l'intestin est moins de contraintes pour expulser les selles et permettent de mieux évacuer les matières irritantes. Ce travail pouvant créer des phases douloureuses pour les sujets souffrant de colon irritable.

Attention également aux matières grasses. Une alimentation trop grasse augmente la production d'acides biliaires qui seront déversés dans les intestins. Trop de  graisses entrainent aussi des contractions des  intestins et des douleurs intestinales. Ce phénomène pouvant être douloureux. utiliser des cuissons sans matières grasses. Ajouter un filet d'huile d'olive, de colza, après cuisson par exemple.

Evitez le café en excès qui majore souvent les symptômes du colon irritable et les spasmes intestinaux. Nous conseillons des infusions alcalinisantes à découvrir ici

Manger par petites quantités afin de ne pas majorer le travail des intestins qui travaillent beaucoup après un gros repas et pour éviter les spasmes intestinaux douloureux .

Les probiotiques sont ils utiles ?

Sans aucun doute, ils aideront à fortifier la flore naturelle, mais purifier la flore est également essentiel. Dans ce contexte, et dans les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, les chercheurs ont largement démontré, la présence d'une flore agressive et notamment les champignons en forte quantité dans les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin).  Afin de préparer et d'assainir votre intestin, CITRUMAX est une formule qui aidera à purifier naturellement.

Par la suite, demandez conseil à votre pharmacien, ou à votre professionnel de santé en matière de probotiques, car ils sont nombreux. SYMFLORUS est une formule contenant des probiotiques et qui est recommandée par la présence de germes spécifiques comme Rhamnosus et par son action alcalinisante. formule idéale chez les sujets anxieux et intestin nerveux et douloureux !

Sur le même sujet :

la dyspepsie, c'est quoi

gaz intestinaux abondants