-10% sur votre panier + 1 réglette acide-base offerte sur tout le site. 1 Jour de Plus !

Valable le VENDREDI 27 NOVEMBRE 2020 jusqu'à minuit.


BLOG

Ménopause THS ou Phytoestrogènes

Thème : Equilibre hormonal
Ménopause THS ou Phytoestrogènes

la ménopause touche les femmes après 45 ans et concerne 10 millions de femmes en France.L'age moyen de la ménopause est de 50 ans.

On estime que 30% des femmes ménopausées se plaindront de troubles importants, 30% de troubles modérés et que 20 à 40 % ne se plaindront pas de troubles liés à la ménopause.

Certains facteurs  peuvent augmenter le risque d'avoir des symptômes sévères :

- sédentarité,

- alimentation pauvre en fibres

- le tabac

La ménopause n'est pas une pathologie :

C'est plutôt une étape de la vie féminine qui peut entrainer des troubles dans la santé au quotidien : bouffées de chaleur, prise de poids, insomnies, sueurs nocturnes, irritabilité, ostéoporose, fragilité osseuse...

Les hormones féminines diminuent avec l'âge et entraine la ménopause qui correspond à l'arrêt des règles depuis plus d'un an. C'est l'épuisement physiologique de l'activité des ovaires.

Comment se passe la ménopause ?

Elle arrive progressivement et est précédée d'une période d'irrégularité des cycles nommée "péri ménopause" ou "pré ménopause". Cette période se manifeste par une  instabilité des sécrétions ovariennes en œstrogènes et progestérone. Cela commence par un manque de progestérone ce qui entraine une hausse relative des œstrogènes car ces derniers sont mal contrebalancés par la progestérone. On parle d'insuffisance lutéale. Cette phase lutéale provoque  des cycles irréguliers, une prise de poids, souvent un syndrome pré menstruel important... Vient ensuite une diminution des œstrogènes : Apparaissent alors, les bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnies, sécheresse vaginale...

La période de pré ménopause peut durer quelques mois et laisser apparaitre tous ces désagréments ; seins gonflés, tendus, douloureux... Ventre ballonné, prise de poids...

Elle est suivie par la ménopause, et l'arrêt des règles.

Examens : Un bilan doit être effectué afin d'évaluer l'augmentation de la FSH et de la LH, de vérifier les paramètres lipidiques et d'analyser le profil hormonal.

Comment aborder sereinement cette période ?

la ménopause est une étape qui pour certaines femmes est associée à des facteurs psychologiques importants.

Certaines femmes ont recours au traitement hormonal substitutif ou THS. Ces traitements sont controversés. Ils visent à remplacer les hormones que l'organisme ne fabrique plus.Il est important d'en discuter avec son médecin.

La question pour certaines femmes ne se pose pas : Elles ne souhaitent pas prendre d'hormones.

Existe t-il des hormones naturelles ?

Les phytoœstrogènes ou estrogènes végétaux peuvent être une alternative au THS classique. Ces molécules estrogen-like  sont issues de certains végétaux : soja, sauge, pois, lentilles...On dénombre  plus de 600  plantes aux propriétés estrogéniques. Ces principes actifs ont une véritable place dans l'accompagnement des femmes qui souhaitent gérer plus naturellement leur ménopause. Ils interviennent sur les sueurs nocturnes et bouffées de chaleur, sur la qualité de la peau, sur les sécheresses intimes, sur l'humeur...Ils ont la capacité à se lier aux récepteurs des œstrogènes et d'exercer  une action antagoniste ou agoniste en fonction des tissus. Ils offrent une alternative naturelle pour soutenir les femmes dans leurs variations hormonales au cours de la ménopause.

LERECA FEMINITE+vitamine D est une formule naturelle destinée aux femmes en péri ménopause ou ménopause.

Quelle alimentation adoptée en ménopause  ?

Il est important de conserver une bonne alimentation équilibrée lors de ce passage à la ménopause. Le métabolisme de base ralenti et les kilos peuvent vite s'accumuler. Nous conseillons de privilégier un bon équilibre acido basique, garant d'un bon apport de fibres, de végétaux, de légumineuses et qui limite les aliments trop acidifiants. Je découvre l'équilibre acido basique et les aliments acides et alcalins.
De plus, la carence hormonale de la ménopause est liée à des pertes en minéraux comme le calcium. L'ostéoporose est un risque souvent associé à la ménopause. L'équilibre acido basique alimentaire, la prise de vitamine D et des minéraux comme le Calcium et le Magnésium, apportent une prévention importante de cette pathologie de fragilisation des os.

MINERABASE.

lire aussi Ménopause et sécheresse intime