Les frais de port sont offerts en France Métropolitaine à partir de 3 boites achetées. 


BLOG

douleurs et ménopause : 4 solutions naturelles

Thème : Equilibre hormonal
douleurs et ménopause : 4 solutions naturelles

La ménopause constitue une étape incontournable dans la vie des femmes vers 50 à 55 ans. Elle est en relation étroite avec le vieillissement ovarien et la disparition du capital folliculaire.
Cette période est précédée d’une période de 5 ans environ appelée pré-ménopause ou péri-ménopause. Certains symptômes sont bien connus comme les bouffées de chaleur, mais les douleurs articulaires sont moins exprimées car pas forcément reliées à cette période de vie, pourtant elles sont directement liées à la baisse hormonale.

symptômes fréquents de la ménopause :

Les bouffées de chaleur et sueurs secondaires sont présentes chez 75% des femmes et persistent chez 25% à 50% d’entre elles, plus de cinq ans. Il ne faut pas oublier les symptômes émotionnels et
psychologiques comme la fatigue, l’irritabilité, les insomnies qui peuvent être liés à la baisse des œstrogènes mais aussi à cette étape de la vie qui exprime pour beaucoup d’entre elles « le début du
vieillissement ».

L’ostéoporose reste incontestablement le principal problème de santé chez les femmes ménopausées. Les femmes les plus exposées étant les plus minces, les fumeuses, celles qui ont une activité
physique réduite. Un tiers des femmes, à partir de 50 ans, sont concernées par cette pathologie.

                            Les douleurs articulaires touchent 50% des femmes en périodes de ménopause.

Les douleurs articulaires ont toujours été une plainte fréquente dans les cabinets médicaux des gynécologues ou rhumatologues mais elles étaient rarement attribuées à la ménopause. Pourtant l’arrivée des traitements bloquant les hormones dans les cancers du sein ont clairement montré le lien entre douleurs et diminution de l'activité des œstrogènes. La moitié des femmes traitées par hormonothérapie dans ce cadre présentent des douleurs articulaires. Depuis cette constatation, les douleurs liées à la baisse des œstrogènes sont communément appelées rhumatismes articulaires ménopausiques. Un lien a été établi entre l'activité des œstrogènes et les cartilages et la douleur. Les œstrogènes modulent la transmission du message douloureux au niveau du cerveau, et ont une activité locale sur le cartilage.

En dehors des traitements hormonaux (TSH) de la ménopause proposés dans ce cadre des solutions naturelles peuvent être apportées.

Un bon équilibre acido basique est indispensable :

le lien entre homéostasie acido basique et confort articulaire passe par une alimentation riche en fruits et légumes et par une élimination des toxines et déchets acides. Pour cela il est important de veiller à drainer efficacement son organisme et notamment en période de ménopause : LERECA EMONCTOIRES

Un apport en vitamine D naturelle :

la vitamine D est un élément important de la minéralisation, du tonus musculaire, mais aussi du contrôle de la douleur. Son association au silicium est utile dans le cadre de la ménopause pour l'entretien de l'os, des cartilages et aider la souplesse articulaire. La prêle est particulièrement indiquée dans les troubles de la minéralisation osseuse et dans le relâchement cutané grâce à sa richesse en silicium. Le silicium est un des constituants de la peau. Le taux cutané de silicium diminue avec l’âge notamment par la baisse de son absorption intestinale .LERECA VITAMINE D3+SILICIUM ORGANIQUE

Equilibre hormonal:

En cas de sueurs nocturnes,  la sauge officinale est une plante équilibrante LERECA FEMINITE + VITAMINE D

Les plantes  "stars" contre la douleurs :

La prise en charge du confort articulaire peut aussi s'appréhender par des plantes comme l'harpagophytum, cette plante aussi appelée griffes du diable contient des actifs aux propriétés antalgiques et anti-inflammatoires (iridoïdes, harpagosides), le curcuma dont le composant principal la curcumine est le polyphénol du curcuma. De nombreux travaux attestent aujourd’hui de ses propriétés, anti-inflammatoires et anti-oxydantes. La curcumine inhibe la cyclooxygénase 2 et la lipooxygénase, des enzymes qui interviennent dans les processus inflammatoires.  la prêle et la papaïne et bromélaïne des enzymes naturelles  HARPAINE

l'activité physique reste importante, tant pour lutter contre l'ostéoporose que pour soulager la douleur articulaire. la pratique d'activité douces et régulières est fortement conseillée.

La ménopause est une période charnière dans la vie de la femme et chaque ménopause est différente, aussi la prise en charge doit être personnalisée. L’apport de compléments
alimentaires naturels reste une alternative de choix pour permettre à de nombreuses femmes de mieux appréhender ce passage dans la maturité en toute sérénité.