BLOG

Syndrome de l'intestin irritable ou du colon irritable

Thème : Intestin
syndrome de l'intestin irritable ou du colon irritable

Le syndrome de l'intestin irritable :

Le colon irritable ou syndrome de l'intestin irritable comme on le nomme actuellement fait partie des colopathies fonctionnelles. Il associe des troubles du transit avec des douleurs et des gaz.

Ce syndrome de l'intestin irritable touche une bonne partie de la population et reste encore mal pris en charge, car la symptomatologie est souvent couverte uniquement par des médicaments de confort. Aucun marqueurs biologiques ne sont réellement identifiés dans cette maladie qui invalide le quotidien des sujets touchés et laisse les médecins et leurs patients souvent en échec. Récemment, il a été montré des anomalies de la flore intestinale et une perméabilité intestinale qui engendreraient une exacerbation des douleurs digestives. L'axe cerveau intestin est donc une piste très probable dans cette maladie.

L'intestin un second cerveau :

Notre intestin abrite 100 000 milliards de bactéries et est aujourd'hui considéré comme un véritable organe. Les liens entre nos intestins et notre cerveau ouvrent aujourd'hui une nouvelle voie de recherche dans la prise en charge des maladies neuronales et psychiatriques. Notre muqueuse digestive abrite des neurones complexes. on sait aussi aujourd'hui que le syndrome du colon irritable est souvent associé à l'anxiété et à la dépression. Cet axe cerveau intestin pourrait être impliqué dans cette relation .Se pourrait-il que certains troubles comportementaux trouvent leurs origines dans nos entrailles ? La recherche nous le livre de plus en plus précisément !

Si notre flore et notre paroi intestinale sont perturbées dans le colon irritable, il y aurait des passages de bactéries vers certaines les terminaisons nerveuses. Ce serait alors un emballement de la réponse immunitaire et un auto entretien des inflammations digestives et de la douleur. 

la prise en charge de ce syndrome du colon irritable passe donc probablement par cet axe cerveau-intestin. Sa prise en compte pourrait être améliorée par une prise en charge de l'axe cerveau intestin et des compléments contenant des ferments lactiques adaptés à la douleur et l'inflammation. SYMFLORUS

Nous reviendrons en parallèle sur l'importance d'une alimentation en bon équilibre acido basique, afin de mieux gérer le terrain douloureux qui fera l'objet d'un autre article.